Genre : le tangible intangible.

Genre : le tangible intangible.

[ très très long texte, il semble qu’au final c’est mieux quand c’est long ]

J’avais en général, le cœur à la fête, chaque 8 mars. J’avais l’humeur festive, je célébrais les femmes de ma vie, je postais leurs photos sur les réseaux sociaux. Je publiais des textes longs comme l’hymne uruguayen pour célébrer les bontés et les beautés dont elles parent.

[Vital Kamerhe, l’ « intellectuel » jusqu'au bout]

[Vital Kamerhe, l’ « intellectuel » jusqu'au bout]

⛔️ interdit aux allergiques des textes longs.

Je n'ai pas suivi le prononcé du jugement dans l'affaire Kamerhe. Ni en direct, ni en différé. Mes Samedi et mes Dimanche sont généralement consacrés à la littérature.

Dans la tête de Félix (Celui que son père n'avait pas choisi).

31 mars 2018. Félix est affalé sur son gros fauteuil. Il est 3 heures du matin. Des images défilent dans sa tête. Est-il heureux ? Il n'y avait aucun suspens. On le lui reprochera. Mais quelle est sa faute, si ses adversaires principaux se sont éliminés d'eux-mêmes.

 Tata N’longi Biatitudes, Bateki mboka

Tata N’longi Biatitudes, Bateki mboka

Le livre

Un ancien chef de gare un peu fou et son morceau de train. Des mines abandonnées et un général-dictateur geôlier des rêves de ses sujets. Une jeune fille qui veut libérer ses rêves et un fils qui doit choisir son camp. Ces histoires entremêlées font l’histoire d’une cité perdue malgré ses grandes richesses, confrontée à la pauvreté de son peuple, à la détresse de ses aînés et au désespoir de sa jeunesse.

Image

+243858420774.

contact@biatitudes.net
biatitudes@biatitudes.net
infosite@biatitudes.net

Ouvert 7/7

Etre à jour...