C’est un événement litteraire congolais et africain, la sortie du dernier Roman de Fiston Mwanza Mujila.

C’est un événement litteraire congolais et africain, la sortie du dernier Roman de Fiston Mwanza Mujila.

Celui-ci je ne l’ai pas encore lu, mais je subodore que fidèle à son génie si particulier, il n’a pas vraiment écrit un roman, pas plus qu’il n’écrit jamais de nouvelles ou de poèmes, j’imagine qu’il a tranché dans le vif un morceau saignant d’histoires de gens qui se tiennent debout, marchent, respirent et mangent leur propre vie.

Dans ces précédents ouvrages, Fiston raconte des histoires qui se racontent elles-mêmes. C’est certainement pourquoi l’intrigue n’a pas tellement d’importance, le récit est le récit d’un récit, il raconte des vies qui se racontent. Si la vie est un Roman, pourquoi le Roman ne serait-il pas une vie. Et qui se préoccupe dans la vie de l’intrigue, du personnage principal, de ce qui va lui arriver ?

Bref j’attend beaucoup de ce nouveau Roman qui n’en est, j’en suis sûr, pas vraiment un .
On va danser avec des mots, un peu comme tous les congolais savent le faire lorsqu’ils dansent en faisant la grimace : « allez ! faites-vous vilains dit ! »

PS. Je suis capable de parler d’un livre que je n’ai pas encore lu, voyez-vous !

PS 2. Lelo, Revue litteraire sort dans quelques jours, vous y retrouverez une magnifique recension du précédent Roman de Mwanza, signé Jocelyn Danga.

PS 3. Le Doyen Samy Tchak dit de Mwanza : « On n'a pas besoin d'aimer ce qu'il écrit pour s'imprégner durablement de l'humaine condition telle qu'il la peint, à sa manière bien à lui, à l'intérieur de monographies, dirais-je, existentielles et de lieux, qui, se tournant parfois le dos, s'emboîtent en vérité dans une sorte d'orgie verbale maîtrisée, diffractée, avec des fêlures où chacun de nous peut insérer tout le tintamarre de sa propre existence silencieuse. »

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Catégories du Blog.

Articles Récents

Réseaux Sociaux

Souscrivez